STOP “Loi Sécurité Globale” 16 janvier : Marche des Libertés à Nice

STOP “Loi Sécurité Globale” 16 janvier : Marche des Libertés Mobilisons-nous contre la loi Sécurité Globale et les autres textes de loi ou projets liberticides.
A l’appel du collectif National #StopLoiSécuritéGlobale, 25 associations, syndicats et forces politiques des Alpes-Maritimes appellent à manifester samedi 16 janvier

  • Nice à 14 h à la gare SNCF
  • Cannes à 15 heures Les allées

Nous exigeons le retrait de la loi dite « Sécurité Globale », du Schéma national du maintien de l’ordre
(SMNO) et de toute autre disposition élargissant la surveillance de masse ou faisant reculer le droit
à l’information. Non aux drones, aux caméras piétons, ou à la sélection des journalistes.

Nous nous opposons aux nouveaux décrets qui étendent les possibilités de fichage policier
d’activités prétendument susceptibles d’atteinte à la sécurité publique mentionnant : opinions
politiques ou syndicales, convictions, les données de santé, les habitudes …

Toutes ces dispositions, discutées en période d’état d’urgence sanitaire pour prendre de vitesse les
contestations, sont liberticides.

Ce sont des atteintes à la démocratie !

Elles témoignent de la volonté du gouvernement de faire croire que la diminution des libertés, le déni
des violences policières et l’enrichissement des fichiers policiers régleront les problèmes d’insécurité
et de terreur liée à des attentats.

STOP au laboratoire de la Surveillance généralisée qu’est devenue la ville de Nice, avec ses drones,
ses caméras, sa reconnaissance faciale, sa reconnaissance d’émotions, son projet de policiers
armés dans les écoles et ses hauts parleurs diffusant la peur.

Tant que ces textes liberticides ne seront pas abandonnés, nous défendrons sans relâche
nos libertés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.