Introduction de la Commission Exécutive de l’Union Locale de Nice du Mercredi 30 Mars 2022

Introduction de la Commission Exécutive de l’Union Locale de Nice du Mercredi 30 Mars 2022

Par Alexandre LATRUFFE

Notre 5ème Commission Exécutive de l’Union Locale CGT de NICE depuis notre Congrès se rassemble à 11 jours des Présidentielles 2022, dans une crise mondiale économique, sociale, sanitaire et environnementale et dont le seul Capitalisme est responsable !

Après une gestion criminelle de la crise sanitaire depuis 2 anstoujours pas réglée, avec une pénurie de tout, lits de réa, masques, blouses, vaccins, de moyens pour la Santé, voici maintenant une Guerre, toute aussi mal gérée par Macron, qui pensait se représenter aux présidentielles en héros paternaliste dans ces 2 crises instrumentalisées à des fins électoralistes !                                      C’est raté, le Covid et la Guerre perdurent !

La CGT exige toujours avec l’OMS et toutes les forces progressistes, la levée des brevets des vaccins. Aucun pays ne pourra se sortir de la pandémie à coup de doses de rappel.

La CGT est pour la Paix et Solidaire envers tous les Peuples, victimes de la Guerre, sans aucune distinction ethnique ! Notre Association Niçoise en aide aux étudiants, de l’UL CGT de Nice, redistribuera toutes les aides récoltées, via son « Appel aux dons aux structures CGT » aux étudiants sans distinction de Nationalité, aux étudiants français, déjà précaires même sans crise, aux ukrainiens comme aux étudiants russes qui ne reçoivent plus aucune aide financière de leurs parents à cause de l’embargo international ainsi qu’à toutes les autres nationalités !

Pour la CGT, la pauvreté n’a pas de Nationalité, contrairement aux gouvernants qui trient les migrants selon leurs couleurs de peau ! Voir le communiqué CGT sur l’Accueil sans condition de tous ceux qui fuient les guerres !

Macron tente de gérer la déconvenue diplomatique infligée parPoutine, malvenue juste avant les Présidentielles. La fameuse table de négociation de 15 mètres de long, était donc prémonitoire, Poutine a rompu tous les engagements pris quelques heures plus tôt, en commençant les bombardements et écartant la France diplomatiquement. La présidence Macron aura affaibli la France sur le plan National comme international. Sa politique des coups d’éclat permanents n’aura été qu’une succession de coups d’épée dans l’eau !                                                                                    

Sa seule réussite qu’il n’assume même pas, c’est celle d’être le Président des riches !

La Paix est une question idéologique, comme l’Economie et le Social, seul le Peuple doit décider de la Guerre ou pas, selonses intérêts et non selon les intérêts de la minorité capitaliste.

Il n’y a pas de guerre propre ou morale qui apporte la démocratie ! Tous les gouvernants ont du sang sur les mains ! Que ce soit Poutine pour dénazifier l’Ukraine et ressuscitant l’OTAN, les USA pour protéger les enfants irakiens de Saddahm, les paysans kosovars, les petites afghanes à scolariser, les démocrates libyens, syriens ou les enfants yéménites bombardés par l’Arabie Saoudite depuis 8 ans ou la colonisation israélienne de la Palestine qui se poursuit dans l’indifférence générale ou le Maroc relançant le conflit contre le Sahara ou les néonazis du bataillon Azov, intégrés à la garde nationale Ukrainienne qui, en reprenant Donetsk et Lougansk, ont provoqué plus de 10000 morts depuis 2014 etinterdisent le Parti communiste ukrainien !

Absolument rien ne justifie une guerre qui se termine toujours mal pour les Peuples !

On occupe le pays. On développe une économie de guerre qui ne répond pas aux besoins sociaux, l’occupation crée des troubles, elle devient intenable, et finalement on part, tout s’effondre et profite encore au Capital pour tout reconstruire,ce qui a été détruit par les armes vendues par ce même Capital !

Le capitalisme défend l’idée que le commerce et les accords de libre-échange empêchent la guerre. C’est faux ! Le nerf de la guerre, c’est justement la répartition des richesses :        comment piller les matières premières, les terres, les ressources d’un pays ?                                                                     Le commerce n’est donc pas la solution mais bien le problème.

Macron utilise la guerre, comme avec le Covid pour faire les annonces les plus brutales et faire en sorte que s’il parvenait à se faire réélire, il puisse dire à tout le monde : « Vous avez voté pour moi, j’avais annoncé mon programme avant ! »

Il tente ainsi, de déminer les manifestations syndicales qui ne manqueront pas de survenir, il veut vite réformer face à l’urgence et n’exclut pas l’utilisation du 49.3 dès le mois de mai. Avec la guerre, les médias répètent toute la journée qu’on a besoin d’un chef avec de la stabilité au sommet de l’Etat et qu’il faudrait réélire Macron !

Via les médias capitalistes qui appartiennent à 90% à 9 milliardaires, ils endoctrinent encore plus les consciences de masses en possédant les instituts de sondage :                                                           CSA : Bolloré BVA : DRAHI,ROTHSHILD IFOP : Laurence PARISOT ex Medef-      IPSOS : François PINAULT et SOFRES (Fonds d’investissement américain) !

Et comme par enchantement, Macron senvole dans les sondages à 33% à 18 jours du scrutin lui permettantd’annoncer ces réformes brutales car il est persuadé d’être réélu !

Faut m’expliquer comment un Président sortant, peut être à 33%, 28% aujourd’hui, dans les sondages après avoir insulter, maltraiter son peuple depuis 5 ans ; privatiser presque tous les services publics ; réformer tout notre modèle social : code du travail, Sécu, Santé, Transports, Education, Rail ; rogner nos libertés individuelles via un état d’urgence permanent ; rendu l’Université payante ; imposer un minimum de 15 à 20 h pour toucher un RSA de 500£ et la déclaration à vomir de CASTANER sur BFM TV « Les allocation, c’est pour les lâches » ; traiter les enseignants et soignants de feignants ;réformer les APL dont on apprend que le Cabinet de Conseil MCKINSEY grassement payé est à l’origine des 1,3 milliard d’économie sur le dos des allocataires (2,4 milliards détournésvers les cabinets de conseil privé depuis 2018) ; réformerl’assurance chômage réduisant les minimas sociaux confisquant 1,7 milliards aux ayant droits dont beaucoup ne réclament même plus leur juste dû !

Le non recours au droit, ce sont des centaines de millions d’euros par an qui ne sont pas versés : des jeunes que personne n’a contacté, des assistantes maternelles écœurés par les tropperçus réclamés, les chômeurs n’en pouvant plus des contrôles (+ 500 000), des radiations (60% de plus qu’en 2020), des travailleurs se retrouvant sans papiers, contraints de rembourser !         C’est cette étude gênante de la DARES que le Ministère du Travail refuse de publier en pleine campagne électorale !

Après toutes les affaires scandaleuses du quinquennat MACRON : Eurodéputés du Modem, BAYROU, BENALLA,BRIDEY, BUZYN, DARMANIN, DE RUGY, DELEVOYE, DE SARNEZ, DUPONT MORETTI, DUSSOPT, FERRAND Mutuelle de bretagne, FLESSEL, GOULARD, GRISET, HULOT, NYSSEN, KOHLER, LAABID, LECORNU, LE GENDRE, SOLERE, BRIGITE MACRON et ces +22% du budget de la 1ére dame de France passant de 440000 à 538000euros, l’affaire PENICAUD/DANONE qui vient de rater son parachutage à l’OIT et pour conclure l’affaire MAILLARDavec d’autres pris la main dans le pot de caviar du PANDORA PAPERS avec 11300 milliards de dollars cachés dans les paradis fiscaux ! D’ailleurs, apparemment le réseau « swift » a permis en 3 jours de bloquer les biens de 448 milliardaires Russes ! Pourquoi ne pas confisquer les 11300 milliards planqués dans les paradis fiscaux ! Macron est incontestablement le Président des riches !

Il y a 20 ans, il y avait 11 milliardaires français qui pesait 80 milliards, aujourd’hui ils sont 88 qui pèsent 570 milliards d’euros multipliant par 7 leurs bénéfices pendant que le PIB français n’a lui été multiplié que par 2 !

C’est un véritable braquage en bande organisée du Capital avec des centaines de milliards d’euros de subventions publiques spoliées au Peuple !  La Lutte de la Centrale de Gardanne en fait la parfaite démonstration.                              

Comment, après tout ça, toutes les luttes historiques de la CGT, de toutes les forces progressistes du pays contre toutes les réformes notamment celle des retraites, repoussée, après tous les mouvements sociaux pendant 5 ans, après ceux des gilets jaunes, les occupations des entreprises, des Théâtres,rappelez-vous l’Appel de l’Odéon, qui peut croire réellement les sondages achetés maintenant par les milliardaires, que Macron soit à 33% ou 28% ?

Macron, en bon serviteur du capital veut continuer laspoliation des richesses en toute impunité, pour le moment et agite des promesses démagogiques pour draguer l’électorat, et d’un seul coup, c’est magique :                                                                                                                                                              

*Les investisseurs étrangers seraient revenus en nombre dans l’Hexagone

* Le gouvernement promet de relever le niveau du salaire minimum à 1.400 euros net contre 1.269 euros aujourd’hui alors que durant son mandat, le gouvernement a refusé avec constance tout « coup de pouce » au Smic !

*Gérald Darmanin déclare que le gouvernement est prêt à aller jusqu’à l’autonomie de la Corse

*Les annonces odieuses de Véran qui promet plus de moyens aux services de réa avec 1000 lits de plus alors qu’il a supprimé 18000 lits et licencier 15000 soignants en plein Covid ! Rappelons que l’augmentation du budget de l’armée coute 2 milliards et équivaut à 50 000 infirmières et qu’un hélicoptère caracal coute 38 millions d’euros = 500 ambulances équipées !

*Après plus de 10 ans de mépris, que la CGT est dans la ruepour revendiquer le dégel du point d’indice calculant les salaires de 5,5 millions de fonctionnaires ! Miracle, avant les présidentielles, la ministre de la fonction publique annonce pour juin, un dégel du point d’indice et tente de racheter le vote des secteurs de la fonction publique qui ont voté Macronen 2017, comme 38% des enseignants.

*La fin de la redevance télé alors que le Service Public de l’Audiovisuel, « ça à un cout, mais ça n’a pas de prix ! » Voir Pétition CGT

*15 à 18 centimes de remise à la pompe par litre de carburant, à partir d’avril pour 4 mois pour les routiers, taxis,transporteurs sanitaires, agriculteurs, travaux publics, pêcheurset toutes les professions utilisant beaucoup leur véhicule, comme les aides à domicile, alors que les prix des carburants ont battu des records dépassant les 2 euros. Après une hausse d’environ 60 centimes sur 1 mois, la nouvelle aide de CASTEX n’est qu’une redistribution de la taxe et un mensonge quand il explique que la hausse des prix, provient de la rareté du pétrole, du fait des sanctions contre la Russie, que la cause c’est la guerre en Ukraine : c’est faux !                                          

Voir Pétition CGT sur salaire, carburant et mesures fiscales répondant au pouvoir d’achat !

D’autres solutions existent : Rétablissement de l’ISF, suspension du bouclier fiscal pour les riches, faire payer le capital et les profits, nationalisation du secteur pétrolier et rétablissement des prix des carburants par l’état, nationalisation complète de tous les secteurs concernés par l’énergie: électricité–gaz–énergie fossile–production et traitement de l’eau, ainsi que toutes les industries liées à la production de ces énergies, à leurs transports et services publics financés au service des Usagers !

Le « plan de résilience » de Macron sera le plan d’austérité le plus dur et le plus violent que nous ayons connu en Franceencore plus dure que le précédent, faisant même référence à MARGARET THATCHER !

Seule la lutte du plus grand nombre fera reculer les prétentions du gouvernement, toujours prêt à appauvrir la population pour le profit des groupes capitalistes.

C’était la revendication de la grève interprofessionnelle organisée par l’intersyndicale CGT, FSU, Solidaires et UNSA, ce 17 mars, 80.000 manifestants ont défilé en France pour revendiquer une augmentation des salaires pour tous les personnels du Public et Privé, les pensions, les bourses pour les étudiants. Les salariés ne se contenteront pas de pseudo-mesures !  

Le gouvernement répond à l’inflation due aux prix du carburant, de l’énergie, matières premières, alimentation…en distribuant des miettes aux salariés. L’urgence c’est d’augmenter les salaires ! La création des richesses vient des travailleurs et doit leur revenir !

L’augmentation des salaires, des pensions, indemnités et minima sociaux avec un SMIC porté à 2.000 euros est vitale.Avec la flambée des prix de 1ére nécessité, l’inflation record prévue à +4,5% en juin par l’INSEE, la question du pouvoir d’achat et des bas salaires est au cœur de la campagne électorale. La hausse du SMIC réduirait les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes. 60% des travailleurs au SMIC sont des femmes. Naguère, le smic en France était plus élevé qu’à l’étranger. C’est fini. Le smic français est actuellement à 10,57 euros, à 11,4 euros en Grande-Bretagne, à 12 euros en Allemagne, aux USA à 13,2 euros. Dans sa conférence de presse, Macron prône juste une hausse sans la fixer, assujettie à une augmentation du temps de travail ! Ilveut faire de l’Ecole, l’un des « deux chantiers majeurs » avecles retraites !                                           Et Gérer ainsi nos gamins comme ORPEA traite nos anciens ? C’est niet ! Hors de question !

Macron veut supprimer le concours de recrutement des enseignants des collèges et Lycées (CAPÈS) et la règle de l’emploi à vie supprimant au passage le statut d’un million d’enseignants dans le pays pour le remplacer par des embauches de contractuels sous la responsabilité d’un chef d’établissement au lieu du statut national. Cela est déjà une bombe quand la rémunération des enseignants français a reculé de 25 % en 20 ans, à cause du gel du point d’indice.

Concernant les retraites, rappelons-nous sa précédente annonce expliquant qu’il souhaitait passer, dès sa réélection, par des ordonnances, pour éviter tous débats parlementaires, et aller le plus vite possible, pour passer la retraite à 65 ans maisaussi sur tous les sujets, en jouant sur ce que les médias appellent « l’effet drapeau » ! Conforme au programme du MEDEF, il prône la suppression des régimes spéciaux au profit d’un système à trois régimes. Sous-entendu la mise à mort de la CNRACL et des 42 régimes spéciaux.

Avec un départ à la retraite à 65 ans, il aggrave la réforme qu’il avait initialement prévue où l’âge pivot était fixé à 64 ans. Alors que nous sommes dans une situation, où à 62 ans, 50% des travailleurs qui rentrent à la retraite ne sont plus en emploi car ils sont usés, ils sont cassés par le travail. Dixit Philippe Martinez : Comment peut on créer de l’emploi en maintenant plus longtemps au travail ceux qui ont déjà un travail ? Au contraire, il faut les faire partir plus tôt pour laisser de la place aux jeunes !                                                                                            

Nos campagne CGT sur les retraites et les 32H sont donc légitime à mener !Mes Camarades, réaffirmons partout, avecune grande détermination que nous refusons catégoriquement une retraite à 65 ans, et que nous exigeons un retour à la retraite à 60 ans à taux plein ! Exigeons, tous ensemble le maintien de la CNRACL, l’élargissement de la catégorie active et la revalorisation des pensions (à minima à hauteur du SMIC) ! C’est ce qu’on défendu dans le cadre de la Journée Nationale des Retraites les différentes USR de France ! Notre USR CGT 06 était à Marseille ce jeudi 24 à Marseille à 2 bus !L’UL avec Gilbert était présente !

L’enjeu des prochaines élections en France est plus que jamais un enjeu de classe Réaffirmons l’importance d’avoir des Services Publics financés, au service des usagers,garantissant la stabilité des prix, des matières premières et du pays, en temps de guerre, de catastrophe sanitaire ou naturelle,en rappelant la catastrophe de la Tempête ALEX sur notre territoire ! A qui le Gouvernement a fait appel, pour venir en aide aux dizaines de milliers de sinistrés ? Aux premiers de corvées du Public et pas au marché lucratif du privé aux infirmières des hôpitaux publics dans le cadre du plan blanc, aux agent EDF pour rebrancher le courant, au train NICE BREIL que les cheminots et la CGT ont tant défendu, aux téléopérateurs d’Orange pour rétablir la fibre de service public, aux chauffeurs de bus de RLA pour véhiculer les sinistrés de l’aéroport de Nice vers les hôtels !

Si un certain fatalisme s’installe chez beaucoup de salariés comme chez certains militant CGT face à la situation alarmante de notre société, la mobilisation qui n’est pas à la hauteur des enjeux, la convergence des luttes qui se fait attendre ! Oui c’est vrai, néanmoins, il est de notre responsabilité à nous, dirigeants, premier rideau offensif de la CGT, de montrer l’exemple, être force de propositions et la voie à suivre !  

Rassemblons l’ensemble des forces progressistes de nospérimètres, sans préjugé aucun, là nous sommes, quel que soit le périmètre, une section , un syndicat local ou départemental, un syndicat ou un comité régional, une UD, une UL, une Fédé ou la Confédé, de tout en bas jusque tout en haut, c’est la même mission, pour enfin sortir de cecorporatisme qui étouffe la CGT et qui nous empêche de faire convergence, pour gagner sur nos luttes, qui, je veux vous rassurer, mes Camarades, vont être encore très nombreuses, suite à l’Election Présidentielle 2022 !

Servons-nous-en, pour relever la tête, renforcer et réorganiser nos structures CGT                                       et engager un processus de luttes enfin convergentes et gagnantes !

Pour cela, nous devons être plus nombreux, faire plus de syndiqués pour un véritable syndicat de lutte de classe et de masse pour faire avancer les conditions du changement et plus représentatif.

Appuyons-nous en premier lieu sur nos adhérents en les rassemblant, en les formant et en leur confiant un rôle militant et essentiel de notre rapport de force.

Multiplions les opportunités de rencontre avec ceux qui se battent pour une solution sociale progressiste, en recréant des millions d’emplois nécessaires, en réindustrialisant notre pays, en augmentant le SMIC, tous les salaires, minima sociaux et retraites pour développer une grande Politique Economique et Sociale et des Services Publics de qualité au service de la population !          

Continuons toutes et tous ensemble, dirigeants de l’UL CGT de Nice, à œuvrer,                                pour une Union Locale CGT de Nice, accessible, organisée et visible !

Une Union Locale CGT, c’est une véritable mission de service public de territoire !

Avec des missions aussi diverses et variées : conseillers du salarié, conseillers, Prud’hommaux, permanences hebdomadaires, Campagnes CGT Confédérales, Caravanes Saisonniers, renforcer la CGT par l’adhésion, négocier des protocoles électoraux, mises en place d’élections professionnelles, créations de syndicat, organiser des formations, aider les syndicats à organiser des congrès, mettre à dispositions des structures des salles et moyens de communication, bureaux d’embauches, etc……. !

Continuons d’accueillir les salariés qui viennent à nous, tout en allant à leurs rencontres pour les organiser CGT sur leurs lieux de travail lorsqu’ils sont en lutte !

Communiquons sur nos actions FNAC, TRANSDEV,STREETEO, les mardis de la colère, Educ, Spectacle, collage, tractage, AG de retraités, Collectes alimentaires……. sur le Facebook de l’UL CGT de Nice ou sur la chaine You Tube de l’UL de Nice fraichement crééeet inaugurée avec la Conférence en ligne Débat scientifique  « virus et vaccins » !

Il ne nous reste plus qu’à faire vivre et faire connaitre cette chaine youtube,

à chacune de nos initiatives !

Chaine YouTube de l’Union Locale CGT de Nice : https://youtu.be/AM3QMPTQQIc

Suite à notre décision de CE, d’inviter un Syndicat CGT de notre territoire à chaque Commission de l’UL CGT de Nice, nous recevons avec plaisir aujourd’hui, le Secrétaire Général du Syndicat SF PACA CGT SPECTACLE, et sachez que nous recevrons pour notre prochaine CE du 4 mai 2022, le Syndicat CGT NMCA des Territoriaux de NICE METROPOLE COTE D’AZUR, car la CE du 20 Avril est annulée !

MERCI MES CAMARADES !

AGENDA SOCIAL

-13 Décembre : Journée Nationale de grève unitaire à la Sécurité sociale et organismes sociaux

-14 et 15 Décembre : Grève Nationale des animateurs / FERC CGT et Services Publics Education  – Manif à 9h30 Place Garibaldi

-17 Décembre : Grève Nationale FNIC Industries Chimiques

-18 Décembre : Journée internationale pour les droits des travailleurs migrants et leurs familles

-24 Décembre 2021 : Grève Nationale FNAC – Action de l’UL NICE – FNAC NICE et Cannes

-11 Janvier 2022 : Appel National pour une journée d’actions dans la Santé et l’Action sociale

-13 Janvier 2022 : Grève Nationale intersyndicale Education – primaires maternelles collèges lycées

-25 janvier 2022 : Grève Nationale Energie EDF FNME-CGT

-27 janvier 2022 : Journée Interprofessionnelle de grève sur les salaires, les emplois, retraites….

-1er Février 2022 : Grève Nationale POLE EMPLOI

-9 Février 2022 : Appel National COMMERCE Manifestation Tous à Paris

-10 Février 2022 : Appel National CGT SPECTACLE

-7 Mars 2022 : Commémoration des Cheminots en hommage à PIERRE SEMARD

-8 Mars : Journée Internationale de Grève et actions pour les Droits des Femmes

-10 MARS 2022 : Grève Nationale des Douanes

-17 Mars 2022 : Journée Interprofessionnelle de Grève

-18 Mars : Action Régionale à Nice contre les idées d’extrême droite

-24 Mars : Journée d’action Nationale des Retraités- Manifestation à Marseille USR 06

– 25 Mars RATP Grève unitaire pour les salaires, contre l’ouverture à la concurrence et la dénonciation unilatérale des accords sur le temps et les conditions de travail. A partir du 1er janvier 2025, tout le réseau d’autobus sera libéralisé, ce qui signifie une refonte de l’organisation du travail, l’objectif de la concurrence. L’intersyndicale est prête à un conflit très dur sur ce sujet il est question d’une grève illimitée

-26 Mars : Grève Nationale FNAC NICE et CANNES de 10H à12H contre 15 euros brut de NAO

-31 Mars : Grève Nationale SNCF « TOUS A PARIS »

– 31 Mars : Journée d’Action Services Publics Territoriaux (Manif à Nice)

-4 Avril : Grève NATIONALE des TRANSPORTS URBAINS et INTERURBAINS

-5 Avril : Grève Nationale des AESH CGT EDUC – Aide aux enfants en situation de Handicap

-10 au 24 avril 2022 : Elections Présidentielles

-1er MAI : Journée Internationale des Travailleurs et Travailleuses

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.