Introduction de la Commission Exécutive de l’Union Locale de Nice du Mercredi 19 Janvier 2022


Introduction  de la Commission Exécutive de l’Union Locale de Nice du
Mercredi 19 Janvier 2022

Par Alexandre LATRUFFE

Notre 3ème Commission Exécutive de l’Union Locale CGT de NICE depuis notre Congrès se réunit dans un contexte de KO économique, social et sanitaire, où l’inhumanité est dominante dans un Monde qui se voile la face devant des drames qui se déroulent chaque jour sous nos yeux !

Nous sommes à 80 hours seulement des Présidentielles 2022avec un niveau de campagne électorale deplorable et son corollaire de haine de l’autre, de l’étranger, du migrant, du chomeur, du retraité, du pauvre, du non vacciné et la course à l’échalote entre impostures politiques comme par exemple, le Maire de Nice qui propose la suppression de l’assurance chomage aux non vaccinés alors que, rappelons-le, l’assurance chomage n’est pas une aide mais une cotisation !

Au dela de son envie furieuse d’emmerder les Français, lors de la présentation des vœux télévisés, Macron est le Président le plus mal élu de toute l’Histoire de France, 57,4%d’abstention et seulement 7 % de 42 millions d’inscrits qui ont vraiment voté Macron, il y a 5 ans pour le candidat du Patronnat, un inconnu qui n’a jamais travaillé, ni été élu, ni rien dirigé qui n’a connu que l’école du Lycée HENRI IV,l’ENA, Sciences PO et LA BANQUE ROTCHILD,  qui ne connait pas non plus les 93% de francais d’en bas , qui n’ont pas voté pour lui !

Notez que  Macron ne choisit pas d’emmerder les actionnaires du CAC 40 qui viennent de dégager 70 milliardsd’euros en 6 mois, ou les criminels du climat, ou les démolisseurs de services publics, ou les évadés fiscaux Pandora Papers qui ont planqué 11300 milliards d’euros dans les paradis fiscaux ou d’emmerder les corona profiteurs criminels de l’industrie pharmaceutique, en imposant la levée des brevets pour les vaccins, en réquisitionnant et rendant public toute cette industrie, nous gagnerions une véritable campagne de vaccination mondiale sortant l’Humanité toute entière de cet enfer sanitaire !                                                              Non, au lieu de cela, il « emmerde » les non vaccinés, oppose, divise, et crée dangereusement plusieurs catégories de citoyens ce qui est la première pierre à l’édifice de toute dictature Toute l’Histoire de nos guerres sanglantes de France et du Monde en sont témoins !

Macron a positivé à la télé sa longue liste de réformes toutes scélérates depuis 2017, qui le rendent « résolument optimiste pour 2022 et les années qui viennent », en promettant de continuer les réformes dans les prochains mois et des décisions, dont on parlait depuis des décennies, seront bien prises et qui changeront la vie »! Oui mais pas en bien pour la vie des citoyens qui n’apprécieront certainement pas !

 Macron prévoit dès ce début d’année 2022, la poursuite des réformes, sous couvert de Pass sanitaire et de Pass vaccinal dont le projet de loi a été adopté par le parlement dimanche dernier, un pas de plus vers la logique libérale antisociale et anti démocratique :

• La poursuite de la « réforme » de l’Assurance chômage, sans régler le principal souci de 10 millions de chômeurs, avec tout un arsenal répressif, spoliant 1.5 milliards d’euros aux chômeurs, et 500000 contrôles pour ne plus régler leur dû aux chômeurs à 44000 radiations par trimestres !
• La  réforme du système des retraites qui prévoit la casse du système actuel avec l’élévation de l’âge pivot de départ en retraite : Macron est déterminé à mener l’attaque jusqu’au bout, il va lancer un « débat démocratique dès 2022 », sur les retraites avant l’élection présidentielle, pour dixit « prendre des décisions claires, il faudra travailler plus longtemps, harmoniser le régime public et privé et supprimer les régimes spéciaux ». Sa retraite minimale à 1000 euros est un piège, sans préciser la retraite maximale, autrement dit, il veut tout le monde à 1000 euros de retraite !

•La réforme désastreuse de l’Hôpital Public qui au lieu d’êtresanctuarisé, s’effondre sans faire de bruit ! La question de l’avenir de notre système de santé et de protection sociale doit s’imposer dans le débat politique ! Le choix à faire est clair entre un service public de santé associant la ville et l’hôpital financé intégralement par la Sécurité sociale assise sur des cotisations sociales et non sur l’impôt ou un système marchand financé par des assurances privées.                                                       Encore une preuve que quand tout est privé,on est privé de tout avec le passage aux urgences payant 20 euros si pas d’hospitalisation, quel scandale pour les 3 millions de français privés de mutuelles, qui n’ont pas d’autres choix que d’aller à l’hôpital car ils habitent dans des déserts médicaux ! Au passage, on peut renvoyer le compliment à Macron qui a réussi l’ignoble exploit de fermer 5700 lits en plein covid et donc la question se pose : Qui emmerde qui ?

•La Réforme de l’Education : Au lieu de sanctuariser l’éducation, on supprime des milliers de classes et 7500 professeurs qui ont mené une grève historique à hauteur de 75% le 13 janvier et seront de nouveau en grève jeudi 20 janvier ! La déclaration de Macron a remis le feu aux poudres, pour le président des riches, c’est normal d’être riche pour faire des études supérieures ! Il faudra désormais que ce soit payant, comme le système à l’américaine ! La colère est grande y compris chez les parents d’élèves face à la gestion calamiteuse de Blanquer, 4 protocoles différents en 10 jours qu’on découvre dans la presse dans dimanche soir, pour le lundi !

D’ici à l’élection présidentielle du 10 avril, nous aurons 80 jours de « discours » incessants distillés par tous les médias capitalistes en masquant le plus possible la responsabilité des gouvernements qui se successifs, au service du Capital quibroie les hommes et les Femmes par une exploitation forcenée, qui appauvrit et massacre les peuples dans sa course effrénée au profit.

L’enjeu des prochaines échéances électorales en France estplus que jamais un enjeu de classe !

Les multinationales n’en n’ont jamais assez ! La bourse bat des records alors que la France compte 15 millions de pauvres, selon l’Insee. Record de misère depuis 20 ans pendant qu’oncompte 309.000 nouveaux millionnaires. Macron annonce qu’il veut aller plus loin !
2500 milliards d’euros de richesses sont créées chaque année en France et accaparée par le capital pour son profit.
« L’année commence bien. La hausse du Cac 40, témoigne de l’optimisme des investisseurs qui parient sur une situation sanitaire qui va aller en s’améliorant, il est probable que le Cac 40 batte son record, plusieurs fois de suite » (selon la revue Capital du 3 janvier 2022).

Le 3 janvier, le 1er Ministre Castex a réuni 10 ministres pour faire le point sur la continuité des services essentiels et sur l’impact du variant Omicron sur l’économie.                                               Conclusions : les règles d’isolement sont allégées pour préserver le fonctionnement de l’économie, « il faut éviter la déstabilisation de la vie sociale et économique, si tout le monde est à l’isolement le pays est à l’arrêt » ! Pour Olivier VERAN, les profits valent plus qu’une vie.                                                  Pour nous, nos vies valent plus que leur profit !

Toute la politique appliquée depuis le début de la pandémie, la politique du « quoi qu’il en coûte » du gouvernement Macrons’élève environ à 300 milliards €, pendant que le Cac 40 a versé 57,4 milliards € aux de dividendes actionnaires au 1er semestre 2021 et envisage de façon décomplexée, de distribuer 2000 milliards de dollars de dividendes en 2022 !

En Décembre 2021, Elisabeth Borne, la ministre du travail déclarait « On ne va pas faire de coup de pouce pour le Smic » l’augmentation sera légèrement supérieure à 0,6 %, pour ne pas freiner le redressement de l’emploi. A quel moment de l’histoire, les différents gouvernants ont-ilsredressés l’Emploi ? Cette modique augmentation du Smic sera loin de compenser l’envolée des prix à la consommation, les loyers, l’augmentation de la facture énergétique (fioul, essence, le gaz et l’électricité avec + 44% des tarifs, Castex a promis + 4 % cette année et pas de rattrapage en 2023, ok mais qu’en sera -t-il au-delà de 2023 ? Et honte à la Ministre POMPILI de l’Ecologie, faisant l’apologie du libéralisme dans cette phrase incroyable « Nous allons demander à EDF d’augmenter le volume d’électricité bon marché qu’ils vendent à leur concurrents » !

Au 1er janvier, le Smic a augmenté de 14€ brut, c’est à direrien pour ceux qui ne sont rien, rien pour la France d’en bas, pire que rien, c’est moins même, puisque Bruno Lemaire vient de passer le Livret A de 0.5% à 1% alors que l’inflation est de 2.8%, c’est une grosse escroquerie à 7,5 milliards d’euros

La question des salaires, du pouvoir d’achat est fondamentale, c’est la question première des Français quisouhaitent que cette thématique soit en un enjeu majeur de la campagne présidentielle.

L’année 2022 est une année d’élections présidentielles et législatives.

Tout est prétexte pour détourner des thèmes prioritaires. Ils passent allégrement d’un drapeau sous l’arc de triomphe qui déclenche une polémique de plusieurs jours à des propos insultants de Macron qui déclenchent cette fois-ci une tempête de réactions indignées. Ce qui est indigne et inacceptable ? C’est que la misère explose partout, la pauvreté touche 15%de la population pendant que le nombre de milliardaires augmente (plus de 300.000 milliardaires dans le Monde).

Le mécontentement est partout, le capital et le pouvoir craignent l’expression revendicative des mécontentements et leur convergence dans un mouvement social plus profond.

La question des luttes et de leur amplification est donc plus que jamais posée.

Pour cela, nous devons être plus nombreux, faire plus de syndiqués pour un véritable syndicat de lutte de classe et de masse pour faire avancer les conditions du changement et plus représentatif.             Beaucoup d’élections professionnelles dont le CSE vont se dérouler en 2022,                                                 le vote CGT doit s’imposer massivement ! 1 adhésion CGT = 3 votes CGT

Appuyons-nous en premier lieu sur nos adhérents en les rassemblant, en les formant et en leur confiant un rôle militant et essentiel de notre rapport de force.

Les grèves, les luttes pour les augmentations de salaires, pour des embauches, sont nombreuses, longues et dures dans les entreprises (luttes dans des entreprises des secteurs (industrie, agroalimentaire, grande distribution, énergie, transports, hôpital publique contre la fermeture de services d’urgence, la fonction publique, la Poste, etc…).

Multiplions les opportunités de rencontre avec ceux qui se battent, à la recherche d’une solution sociale progressiste, en recréant des millions d’emplois nécessaires, en réindustrialisant notre pays, en augmentant le SMIC, tous les salaires, minima sociaux et retraites…pour développer une grande politique économique et sociale et des services publics de qualité au service de la population !

C’est bien à partir de l’ancrage de ces luttes que nous pourrons élever le rapport de force et créer les conditions pour fédérer et gagner notre fameuse convergence des luttes !

Face à Macron et son gouvernement qui vont continuer des’attaquer à tous les acquis sociaux, face à cela, il n’y a que la lutte, de plus en plus ample, de plus en plus forte et déterminée qui peut faire reculer le Capital, ses réformes et restrictions permanentes !

Le 27 janvier la CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL appellent à une Journée de mobilisation, interprofessionnelle de grèves et de manifestation pour les salaires du privé comme du public, pour l’emploi, pour des allocations pour les jeunes en formation et en recherche d’emploi et pour le maintien de notre régime de retraite par répartition, pour l’augmentation des pensions. A NICE, la manifestation est prévue à 10h30 au Théâtre de verdure

Cette mobilisation sera la 1ére étape de l’année du processus de convergence de luttes enclenché et déterminante sur la stratégie de notre adversaire de classe, le Capital !

AGENDA SOCIAL

-1er Décembre : Manifestation Nationale, 8000 personnes à l’appel de la SAM sous-traitant de Renault, 350 salariés licenciés à Noel – Grève Nationale des établissements de culture et de loisirs

-2 Décembre : Journée Nationale des Retraités Tous à Paris 25000 retraités

-4 Décembre : Journée Nationale d’actions des privés d’emplois et Pôle Emploi

-7 Décembre : Journée Nationale Travailleurs sociaux, médico-social, Santé et Handicap, Manifestation à 14h Place Massena : 1000 personnes

-10 Décembre : Grève Nationale FNST CGT TRANSPORTS ROUTIERS VOYAGEURS

-13 Décembre : Journée Nationale de grève unitaire à la Sécurité sociale et organismes sociaux pour augmentation de salaires- Grève Nationale FNST CGT TRANSPORTS ROUTIERS MARCHANDISES

-14 et 15 Décembre : Journée Nationale de grève des animateurs / FERC CGT et Services Publics Education populaire – Manif à 9h30 Place Garibaldi

-17 Décembre : Grève Nationale FNIC Industries Chimiques

-18 Décembre : Journée internationale pour les droits des travailleurs migrants et leurs familles

-24 Décembre 2021 : Grève Nationale FNAC – Action FNAC NICE et Cannes

-11 Janvier 2022 : Appel National pour une journée d’actions dans la Santé et l’Action sociale

-13 Janvier 2022 : Grève Nationale intersyndicale Education – primaires maternelles collèges lycées

-20 Janvier 2022 : Grève Nationale intersyndicale Education

-25 janvier 2022 : Grève Nationale Energie EDF FNME-CGT

-27 janvier 2022 : Journée Interprofessionnelle de grève sur les salaires, les emplois, retraites….

-1er Février 2022 : Grève Nationale POLE EMPLOI

-9 Février 2022 : Appel National COMMERCE Manifestation Tous à Paris !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.