Carrefour Market Nice Gorbella en grève Samedi 23 décembre

  • FACE A LEUR ATTAQUE GLOBALE
    RIPOSTONS ENSEMBLE !

Le 7 Décembre nous étions plus de 300 venant de toutes les enseignes du groupe Carrefour à manifester devant le siège Carrefour à Massy (Hypermarchés, Carrefour Market, Carrefour Contact, Carrefour City, Carrefour Express, Carrefour Banque, Entrepôts) pour dénoncer :
– les diminutions constantes d’effectif dans toutes les entités du groupe
– les surcharges de travail et l’épuisement physique et mental des salariés. – les bas salaires et la dégradation des conditions de travail.

De plus, la direction nationale a d’ores et déjà engagé dans de nombreuses entités du groupe des projets visant à diminuer les effectifs et s’apprête par voie de presse à annoncer des restructurations encore davantage destructives d’emplois (Location gérance, fermeture de magasin de proximité, automatisation des entrepôts, suppression de postes dans les sièges…)

Le nouveau PDG Alexandre BOMPARD qui s’apprêtait à annoncer son projet de démantèlement du groupe le 23 Novembre dernier a repoussé son annonce antisociale après les soldes de Janvier par craintes de mouvements sociaux qui l’empêcherait de remplir son « tiroir caisse » pendant les fêtes !

Faire travailler des salariés dans le doute et le stress
durant les fêtes de fin d’année : Quel mépris !!!

Face à toutes ces attaques, la CGT appelle l’ensemble des salariés à se mobiliser dans toutes les entités du groupe (Hypermarchés, Carrefour Market, Carrefour Contact, Carrefour City, Carrefour Express, Carrefour Banque, Entrepôts etc…)

Allons-nous passer les fêtes à les gaver comme des oies
alors qu’ils s’apprêtent à nous tondre comme des moutons ?

Nous exigeons :

➢ Un statut unique pour tous les salariés du groupe (intégrés, location gérance et franchisés)

➢ Des embauches immédiates dans toutes les entités pour pallier au sous effectif

➢ La transparence et l’arrêt des restructurations en cours

Toutes et tous mobilisé(e)s les 22, 23 et 24 Décembre
Diminutions d’effectif et des heures travaillées, surcharge de travail, non remplacement des absents, souffrance au travail…
Les salariés de Carrefour Market n’en peuvent plus !

Le syndicat CGT Carrefour Market 06 appelle les salariés à se mobiliser le 23 décembre à Market Nice Gorbella de 8h à 13h.contre le futur plan BOMPARD, mais aussi contre la politique actuelle de la direction qui supprime des effectifs et diminue les heures travaillées.

Depuis un an, nous subissons une forte accélération de la dégradation de nos conditions de travail liée à un manque d’effectif entrainant de nombreux accidents et arrêts de travail ainsi qu’une véritable souffrance des salariés, qu’elle soit physique ou psychologique.

D’un point de vue économique de nombreux magasins affichent une baisse du chiffre d’affaire liée à ce manque d’effectif.

Effectivement, il n’y a plus assez « de bras » pour mettre en rayon la marchandise stockée en réserve, sans compter les allées des magasins encombrées de palettes de marchandises qui gênent la circulation des clients et ne permet pas aux salariés de remplir les rayons dans de bonnes conditions.

Malgré les nombreuses alertes de la CGT, la direction refuse d’embaucher du personnel afin d’améliorer nos conditions de travail et rendre un meilleur service aux clients, ce qui permettrait de regagner du Chiffre d’affaire.

On peut se demander si la baisse du chiffre d’affaire n’est pas un moyen pour la direction de justifier les passages en franchise ou en location gérance de certains magasins.

Aujourd’hui, ce sont les salariés qui paient les pots cassés de la politique menée par la direction depuis des années.

En supprimant des effectifs nous sommes épuisés et nous ne sommes plus en mesure de rendre un service de qualité et les clients s’en vont petit à petit à la concurrence.

Non seulement nous sommes sous payés, mais en plus, nous n’avons jamais aucune marque de reconnaissance. Pire, nous subissons des reproches lorsque, par manque de temps, nous n’avons pas effectué une tâche.

Avec la méthode « Tous commerçants », ils nous ont démotivés, déresponsabilisés et « baladés » de rayon en rayon. Maintenant ils suppriment des effectifs et ils voudraient que l’on se taise !

Toutes les organisations syndicales devraient être révoltées par la souffrance actuelle des salariés. Non seulement elles ne le sont pas, mais certaines critiquent les actions de la CGT et dissuadent les salariés de faire grève.

Encore une fois, la CGT est seule à se mobiliser pour les salariés.
Qu’attendent les autres organisations syndicales pour en faire autant ?

Pour que la direction change de politique concernant nos salaires et nos conditions de travail, il faut que les clients et les médias sachent ce que nous vivons au quotidien ! Ils doivent savoir que l’image positive véhiculée par CARREFOUR n’a rien à voir avec la réalité

CONTACT CGT

Dominique larose 0674494596.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *